Je n’avais pas prévu ça ! – Février 2024

par | 1 février 2024 | Newsletter

Newsletter Février 2024

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT À LA FIN !

Je n’avais pas prévu ça ! Ou plutôt, je n’avais pas prévu de t’écrire ça aujourd’hui ! J’avais d’autres envies d’écriture pour février. Mais voilà, je ne suis pas seule à décider !

Ce jeudi matin là, de mi janvier j’avais, comme tous les jours en semaine, planifié ma journée de travail, l’enchainement des différents cours et les besoins attenants à ma famille.

Parmi la multitude des bulletins météorologiques existants sur le web,  les prévisions étaient de teneur différentes ;  certains avaient annoncé un épisode neigeux, et le préfet avait déjà opté  la veille, de l’annulation les transports et transports scolaires.

Toutes celles touchées par cet événement, ont dû s’adapter dans l’urgence à la situation. Ajustement professionnel, familiale et personnel, venant se surajouter aux emplois du temps quotidiens déjà bien surchargés et beaucoup d’entre- nous ont été prises de court.

Dans les grandes agglomérations françaises, plus qu’à la campagne je pense, les courtes journées de janvier sont longues, souvent semées de surprises pour ne pas dire d’embûches. Et il n’est pas toujours simple de faire avancer sa propre vie et celles de son entourage, tout en restant en équilibre.

Et une fois de plus, j’ai pensé à ce que nous enseigne le yoga dans les textes.

Le monde est changeant, nous sommes changeants, comme nos émotions, nos douleurs, notre âge, et tout se transforme et bouge en permanence, à des rythmes différents.

 Comme le verglas sous les roues de la voiture, il faut faire preuve de centrage, de prise de recul, de courage, pour vivre au mieux ces changements permanents, changements qui sont les viviers et laboratoires de nos expériences de vie !

 Le monde est fait de plusieurs mondes.

 Nos points de vue, nos positionnements, nos prises de décisions peuvent changer nos orientations et définir nos choix.

 C’est ce que j’ai fait ce jour-là. J’ai évalué les bénéfices /risques que m’offrait ce début de matinée, pour moi, pour mes élèves, pour mes proches, je me suis assurée des conséquences  de mes décisions avant de faire des choix et de les poser.

 Je n’ai pas pris la route verglacée ni subi les embouteillages, j’ai renoncé à des cours en présentiel, j’ai programmé des cours en distantiels, j’ai agis sur ce qui de mon point de vue pouvait répondre au bien du plus grand nombre!

 Certes, j’ai dépensé de l’énergie, pour agir sur les conséquences des imprévus,  des changements, sur l’instabilité de la situation, mais cette énergie était positive.

 J’ai abandonné les attachements que mon organisation me demandait et les conséquences qui y étaient liées. J’ai accepté le changement de programme comme une opportunité d’être un temps avec moi, un temps de connaissance et de croissance. …  J’ai cultivé la pleine conscience dans le moment présent, que ce soit lorsque j’ai fait des choix, ainsi qu’au moment de vivre leurs conséquences.

 J’en ai profité pour embrasser la beauté de l’impermanence, (Anitya en sanskrit), en m’offrant une grande promenade au travers de la campagne enneigée.

Et tu sais quoi ? Le vendredi a été aussi jonchés d’imprévus,❄️ les météos, les arrêtes préfectoraux, les mairies… tout est reparti en 🌪️.  J’ai fait un bonhomme de neige géant, avec mon fils, j’ai profité d’un banc du jardin au soleil, en imaginant que j’étais en haut des pistes, buvant un chocolat chaud !

 Lâcher prise, c’est « laisser aller ce quon tient avec force ». Le lâcher-prise s’oppose aux idées de contrôle, de perfection. En effet, on souhaite tous plus ou moins avoir le contrôle sur notre travail, notre vie personnelle, nos émotions… Voire parfois les uns sur les autres. Et nous aimerions aussi avoir le contrôle sur les événements qui, justement, sont… Hors de notre contrôle !

 Et si nous acceptions de lâcher prise et daccueillir limpermanence ?

 Le sentiment de ne pas pouvoir contrôler ou maintenir une situation cause de l’inquiétude, du mal-être, de la désillusion, et réveille des émotions négatives… Il y a plusieurs millénaires, les yogis et les bouddhistes l’avaient déjà expérimenté cela ; l’ Humain a besoin de la sécurité, de vivre dans un monde stable et rassurant, ce qui est une illusion car le monde est en perpétuel changement. Limpermanence est la cause de la souffrance (Dukkha en sanskrit) car ce qui est impermanent nest pas satisfaisant.

 Nous devons accepter l’impermanence des choses, pour aller vers plus de lâcher prise, qui n’est pas de la résignation !

 Je finirai en partageant une magnifique phrase clé pour t’aider à aller vers le chemin du lâcher-prise et l’acceptation de l’impermanence des choses. C’est une amie, elle aussi professeure de yoga qui me l’a partagée, d’une autre personne qui lui avait déjà partagée… Elle se reconnaîtra peut-être !?

 Dans les situations qui s’offrent à toi et qui génèrent du déséquilibre, dis-toi simplement et sans ironie : « C’est exactement ce qu’il me fallait! »

 Et toi ? Peux-tu me partager un évènement qui était ou qui est « exactement ce qu’il te fallait ? »

 Tu as envie de partager ton point de vue ?!  Sache que tu peux le faire directement sur mon blog d’une manière anonyme, en cliquant sur ce bouton. Merci pour ta contribution qui permet de rendre vivante nos réflexions !

 A ton tour transmets ce message , comme un mantra qui fait signal d’alerte !

Partage cette newsletter qui, au quotidien,  aide a dédramatiser beaucoup de situations ! 

Je n’avais pas prévu ça !

par Isabelle Compère | Février 2024

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes autres newsletters

En janvier,  j’adore faire du tri ! – Janvier 2024

En janvier,  j’adore faire du tri ! – Janvier 2024

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT À LA FIN ! Le mois dernier je partageais avec toi ma désaffection pour le stockage. Tu te rappelles des certitudes d’Aristote ? « La nature à horreur du vide » ! Il était persuadé que le vide n'existait pas et que l'Univers était partout...

Je déteste stocker, ça m’angoisse ! – Décembre 2023

Je déteste stocker, ça m’angoisse ! – Décembre 2023

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT A LA FIN ! Mais! Te dis-tu, pourquoi je te partage cette confidence, ici et maintenant ? Oui, j’avoue !… Mais c’est ma dernière prise de conscience. Je l’ai ressentie comme une évidence en cette fin d’année 2023, alors même, qu’insidieusement...

Toc toc ! – Novembre 2023

Toc toc ! – Novembre 2023

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT À LA FIN ! L'autre jour, j’ai frappé à ta porte ! J’attendais de tes nouvelles ! Et tu m’en as donné ! Quel bonheur de voir le chemin parcouru ! Les nouveaux projets que tu mets en place, ta réussite et ton succès dans ce que tu entreprends!...

Hier, j’ai vu ton Nom ! – Octobre 2023

Hier, j’ai vu ton Nom ! – Octobre 2023

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT A LA FIN ! Hier, je ne sais pas exactement pourquoi, peut-être pour trouver une nouvelle inspiration,une nouvelle respiration, j’ai décidé de passer en revu l’ensemble de Mes Contacts...Placée en observatrice devant mon écran, j’ai laissé...