En janvier,  j’adore faire du tri ! – Janvier 2024

par | 5 janvier 2024 | Newsletter

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT À LA FIN !

Le mois dernier je partageais avec toi ma désaffection pour le stockage. Tu te rappelles des certitudes d’Aristote ? « La nature à horreur du vide » ! Il était persuadé que le vide n’existait pas et que l’Univers était partout rempli de quelque chose. Et bien, je suis persuadée que la nature humaine à horreur du vide, et que les derniers siècles, accentués par l’hyper consommation en
tout genre, n’ont fait que renforcer mon point de vue !

Aujourd’hui, le vide est sans cesse comblé, parfois d’une manière invisible, comme au travers du temps consommé, fractionné, rentabilisé et du temps que l’on veut uniquement utile et rentable (ce sera l’objet d’une future NL…)

Comme je l’ai exprimé dans ma NL de décembre, stocker est chronophage, énergivore et hyperstimulant cérébralement.

Aujourd’hui, je voudrais te partager mon intérêt pour le mois de janvier, car c’est le mois idéal pour faire du tri !

Ce mois de l’année nouvelle semble vouloir marquer un nouveau départ, un renouveau !

Mais déjà, par anticipation, avant même que la date fatidique du 01/01 ne soit déjà visible sur nos horloges, les injonctions des réseaux et médias nous stimulent, voire nous poussent à réfléchir au « comment du pourquoi », de ce que nous serons, ce que nous ferons en 2024, de Mieux de Meilleur, de Différent de l’an passé.

Le défilé des propositions des bonnes résolutions coulent à flot sur les écrans de nos téléphones et ordinateurs, nous retournant déjà la tête avec leurs lots de propositions culpabilisantes… Serez vous la plus sexy, la plus souple, la plus humaniste, plus performante…? Quelles femmes et mères parfaites serez-vous en 2024 ??

Ou alors on te serine de faire ton bilan, de rendre ta copie mea-culpa annuelle ! Ce qui consiste d’une manière insidieuse à te torturer l’esprit pour te remettre en question quand tu ressens ou réalises que tu n’as pas été au top ou que tu as mal agit, alors, tu n’as plus qu’à t’auto flageller ! Quelles mauvaises femmes et mères avez-vous été en 2023 ??

Et bien, moi, je te propose de ne regarder ni en avant, ni en arrière mais de regarder ici, dans le présent qui t’aligne et te permet de te tenir droite.

Rappelle-toi que janvier tire son origine du mot latin Januarius, qui vient de Janus, ce Dieu romain des commencements et des fins, représenté avec une tête à deux visages, l’un regardant le passé et l’autre l’avenir.

En janvier, je ne me précipite pas vers l’avenir, je ne me morfonds pas dans le passé.
Simplement, je fais un état des lieux par le tri, pour faire du vide !
Du vide physique, émotionnel et énergétique !

Et ce n’est pas dans tes projections ou dans tes fantasmes que je t’invite à être, mais dans ton corps que je t’invite à vivre en regardant autour de toi, depuis l’endroit et la situation présente, comme Janus, et d’agir maintenant dans la matière !

En janvier, j’adore faire du tri ! Je commence par les contacts de mon téléphone. Je laisse défiler les noms et numéros, et je constate que certaines personnes ne me donnent plus de nouvelles, ou que la démarche de communication ne se fait qu’à sens unique… Parfois, je m’aperçois que la relation est parasitante et pourrait devenir toxique.

Et tu ne me croiras pas, mais chaque année depuis 7 ans, je fais ce même rituel, et 10% de mes contacts disparaissent. Il est très rare que je réintroduise ne serait ce qu’un seul nom supprimé…

Le point positif, est le plaisir de voir des noms de personnes avec qui je lie de nouvelles amitiés, de nouvelles relations personnelles ou professionnelles, et je m’aperçois alors du chemin que j’ai parcouru !

En janvier, j’adore faire du tri ! Je vide les photos qui saturent mon téléphone! Je les transfère sur mon disque dur pour ne pas encombrer le Cloud et m’assurer que mes photos ne voyagent pas plus loin que ce que je suis en mesure de maitriser.

Je suis heureuse de revoir les moments que j’ai immortalisés sous forme de clichés, et je ris de voir certaines photos qui n’ont plus aucun intérêt ! Je garde les meilleures, j’allège, je fais de la place, je libère et je vide de l’espace de… stockage !

En janvier, j’adore faire du tri ! Du tri dans les placards. Les vêtements, bien sûr. Et comme le dit
Marie Kazue, un vêtement qui n’a pas été porté pendant un an, et un vêtement, qui n’a plus sa place dans sa garde robe !
Il y a une manière de ruser, évidemment je l’applique ! Ah Ah! Je fais en sorte de porter tous les vêtements que j’ai dans ma penderie au moins une fois !!

Cela dit, malgré tout, et pour ne pas jeter ce qui peut être réservé à d’autres, je suis heureuse de  faire des lots pour les « Relais », pour les Compagnons d’Emmaüs, ou pour les enfants d’une copine, voire même des trocs entre amies !

En janvier, j’adore faire du tri ! Dans toute la maison j’ouvre les placards, tiroirs ! Tri de vaisselle, linge de maison, bibelots, des jouets et vêtements des enfants … C’est mon grand ménage de printemps ! Et comme l’écrit Dominique Loureau, afin d’éviter l’accumulation, si l’on fait rentrer un objet dans sa maison cela veut dire qu’il faut se séparer d’un déjà présent ! Oui bien sûr, ce rangement peut déborder sur février et plus…!

En janvier, j’adore faire du tri ! Les papiers qui s’accumulent dans des boites d’archives qui vomissent presque certains documents trop anciens qui n’aspirent qu’au recyclage! Tu sais sûrement que certains papiers se gardent 10 ans, voire à vie, et que d’autres ne se conservent qu’une année ? C’est une véritable corvée administrative, mais qui en vaut la peine !
Et je suis heureuse de constater que certains litiges, certaines affaires administratives sont enfin classés !

En janvier, je fais du tri sur la vie de mon passé laissé en héritage. C’est moins simple, et cela peut prendre de nombreux mois de janvier ! Voici 14 ans déjà cette année, que j’ai perdu ma chère maman, l’âge de mon fils aujourd’hui. Chaque année, j’essaye de me libérer du lourd poids énergétique des affaires qui ne sont pas les miennes et qui n’ont pas fait directement partie de mes choix de vie… Il me reste encore quelques meubles, des lettres, des cartes postales, des
photos que j’ai réduis à l’essentiel … mais encore pas mal de vaisselles qui ne sortent plus du fond des malles…

Choisir de garder des vestiges du passé est un poids énergétique lourd dans sa maison .
Mais je suis heureuse de garder quelques objets souvenirs, qui ont pour certains une valeur financière, mais surtout pour d’autres, une valeur sentimentale.

Tu conviendras donc que faire du tri, c’est aussi faire des choix !

Choisir de garder des relations toxiques, d’accumuler des affaires inutiles, des vestiges du
passé.

Nous sommes les seuls responsables de nos choix d’aujourd’hui pour nous préparer à demain, et éviter nos regrets ainsi que la possibilité de s’attarder sur nos lamentations…

Et n’aie pas l’inquiétude de te tromper! « Le seul mauvais choix est l’absence de choix », dit l’écrivaine Amélie Nothomb.

Nos maisons sont la symbolique de nos vies.
Qu’est-ce que je veux dans ma maison ? Qui est-ce que je veux dans ma maison? Qu’est-ce que je veux dans ma vie ? Qui est-ce que je veux dans ma vie ?

Ce qui est sûre au final c’est que nous aurons toutes les deux un an de plus, alors autant nous projeter pour que cette nouvelle année nous fasse grandir en lucidité et en sagesse !

Je voudrais aborder un dernier point avec toi. La bonne résolution de janvier de pratiquer des postures de yoga tous les jours…

Et bien, ce travail que je t’invite à faire par le biais de cette newsletter est l’essence même du yoga… C’est de cette manière que tu pourras constater tes progrès en yoga …

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi »

Tu as envie de partager ton point de vue ?! Sache que tu peux le faire directement sur mon blog d’une manière anonyme. Merci pour ta contribution qui permet de rendre vivante tes réflexions !

Transmets cette lettre à d’autres femmes que tu pourrais inspirer!

En janvier, j’adore faire du tri !

par Isabelle Compère | Janvier 2024

5 Commentaires

  1. MD

    Une belle année à toi… santé et sérénité, la clef du bonheur selon moi. Merci pour tes partages qui nous guident vers plus de vitalité et d’ouverture aux autres. 😘

    Réponse
  2. NJ

    L’accumulation n’a pas de place chez moi… je ne garde que très peu de choses et j’essaie de transmettre cela à mes enfants. Trier et ne conserver que l’essentiel (3 amis importants au lieu de 20 qui ne seront pas là pour toi, 2 robes que tu choisis au lieu de 10 achetées sur un coup de tête…) le tri vide la tête et le cœur et on se sent léger, ça fait un bien fou! Je laisse s’envoler une partie des énergies négatives avec les objets inutiles. Repartir sur des bases positives en Janvier ça me va! Merci Isabelle, ça fait du bien d’écrire ses sentiments, de les partager.

    Réponse
  3. AC

    Oui moi aussi j’adore faire du tri, et j’ai l’impression de toujours avoir des choses à enlever alors que je ne suis pas une grande consommatrice ! Comme quoi on a beaucoup de choses dont on n’a pas besoin… Merci de prendre du temps pour écrire ces réflexions inspirantes. Un gros bisou Isa !

    Réponse
  4. HA

    Hello Isabelle,

    En cette nouvelle année, reçoit tous mes vœux : SANTÉ, joie, prospérité, réussite dans tes projets….

    Mes dernièrs contrôles de santé fait fin décembre me remplissent de joie : ma rémission se poursuit. Quel beau cadeau pour commencer cette nouvelle année 2024 ! Et quelle joie de l’avoir annoncé à mes proches en cette période de fêtes.

    Pour en revenir au tri : je le fait au moment où je me sens prête 😀.

    En ce mois de janvier, je ne le fixe aucun objectif de particulier, sauf de maintenir à maman la promesse de prendre soin de ma personne. Je reconnais que parfois je faiblis, mais tel un roseau je me relève pour poursuivre ce but.

    Actuellement, mon corps a pris du poids, la soixantaine approchant à grand pas, Et aussi tous les traitements subis.
    Je l’accepte car je n’ai pas envie de faire subir à mon corps des régimes. Je continue d’apporter la qualité à nos aliments et garde toujours le plaisir de cuisiner.
    Je poursuis le yoga et marche aussi (pas suffisamment pour le moment).

    Je mesure chaque jour la chance de bien me porter. Même si je dois m’adapter au changement de mon corps et de l’âge. Est-ce ça le chemin de la sagesse ?

    Réponse
    • Isabelle

      Bonjour HA, Je pense que la sagesse et l’acceptation son des cousines, et la résignation leur ennemi…

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes autres newsletters

Je n’avais pas prévu ça ! – Février 2024

Je n’avais pas prévu ça ! – Février 2024

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT À LA FIN ! Je n’avais pas prévu ça ! Ou plutôt, je n’avais pas prévu de t’écrire ça aujourd’hui ! J’avais d’autres envies d’écriture pour février. Mais voilà, je ne suis pas seule à décider ! Ce jeudi matin là, de mi janvier j’avais, comme...

Je déteste stocker, ça m’angoisse ! – Décembre 2023

Je déteste stocker, ça m’angoisse ! – Décembre 2023

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT A LA FIN ! Mais! Te dis-tu, pourquoi je te partage cette confidence, ici et maintenant ? Oui, j’avoue !… Mais c’est ma dernière prise de conscience. Je l’ai ressentie comme une évidence en cette fin d’année 2023, alors même, qu’insidieusement...

Toc toc ! – Novembre 2023

Toc toc ! – Novembre 2023

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT À LA FIN ! L'autre jour, j’ai frappé à ta porte ! J’attendais de tes nouvelles ! Et tu m’en as donné ! Quel bonheur de voir le chemin parcouru ! Les nouveaux projets que tu mets en place, ta réussite et ton succès dans ce que tu entreprends!...

Hier, j’ai vu ton Nom ! – Octobre 2023

Hier, j’ai vu ton Nom ! – Octobre 2023

DISPONIBLE EN AUDIO TOUT A LA FIN ! Hier, je ne sais pas exactement pourquoi, peut-être pour trouver une nouvelle inspiration,une nouvelle respiration, j’ai décidé de passer en revu l’ensemble de Mes Contacts...Placée en observatrice devant mon écran, j’ai laissé...